Rechercher

ok

[Spectacle]
Compagnie : Pea Green Boat
Discipline artistique : théâtre de marionnettes et / ou d'objets
Public : familial / jeune public
Jauge : 80
Nombre d'acteurs : 1
Langue(s) du spectacle : français, anglais, espagnol, catalan
Espace scénique : intérieur / salle
Durée : 45

 

 

 

 

 

 

The Shoe Tree - L'Arbre aux Chaussures

 

 

Synopsis:

Tim ne trouve sa chaussure nulle part. Il la cherche avec insistance jusqu'à ce qu'un grand-père lui explique qu'il la trouvera sûrement sur un arbre très spécial. Tim suit les indications de l'ancien, et, sautant à cloche-pied, il entreprend un voyage à la recherche de sa chaussure perdue.

 

Description:

 

L'Arbre aux Chaussures est un spectacle de marionnettes destiné à un public familial. L'histoire s'inspire d'un arbre vu à Chypre, où les gens accrochaient des draps et des petits papiers contenant des messages secrets. Cette idée renouait avec un thème ancestral et récurrent dans les contes populaires de nombreuses cultures, l'arbre à vœux, ainsi qu'avec les « shoe trees », d'où pendent des chaussures lancées rituellement par les gens.

         « Les objets qui apparaissent dans «L´arbre aux chaussures» créent un univers à la fois quotidien et magique, empreint d'une esthétique impeccable et agréable, idéale pour un conte au surréalisme discret. La voix bien modulée de la narratrice, Emilia Lang, vient compléter une œuvre très attachante »

 

Cesc Martinez - www.putxinelli.cat

 

Synopsis: Emilia Lang

Construction des marionnettes: Edu Blanch y Emilia Lang

Marionnettiste: Emilia Lang

Costumes: Biljana Camilloni

Musique: Teatro Amaro et J. Strauss

Eclairage: Jaume Feixas

Conseiller dramaturgique: Edu Blanch

Remerciements: Rene Baker

 

 

Article de Toni Rumbau (www.titerenet.com):

 

«… La compagnie, jeune bien qu'immergée dans les marionnettes depuis déjà quelques années, fait preuve d' un savoir-faire admirable lors de la présentation de son œuvre. D'une durée de quelques quarante minutes et adressée aux plus petits, elle met en évidence la propreté de l'interprétation, soulignée par la couleur blanche (fond, scène et vêtements de la manipulatrice-conteuse) et par un style austère très réussi dans tous ses aspects: marionnettes, rythme, texte, accessoires…

 

Travailler pour les plus petits oblige sans doute à la synthèse dramaturgique - texte court et compréhensible, marionnettes bien définies et facilement identifiables, objets simples et évidents -, raison pour laquelle il est tellement difficile de faire des spectacles intéressants pour cette tranche du public.

 

Emilia Lang s'illustre par une bonne maîtrise de la voix et par
une manipulation délicate et très épurée. Le meilleur est peut-être le ton employé, qui combine le langage familier pour s'adresser aux enfants avec une distanciation étudiée dans la manière de parler.

Proximité et distance, exprimées de plus avec beaucoup de spontanéité, voilà le secret de ce ton qui a ébloui les spectateurs avec un argument très simple mais efficace, autour d'une chaussure que Tim, le protagoniste, ne trouve pas.

 

Finalement, et sautant à cloche-pied, il la trouvera sur « l'arbre aux chaussures magique », en référence à l'arbre des désirs ou l'arbre magique, un sujet récurrent dans les contes de fées et les contes populaires de nombreuses cultures

 

 

La compagnie

 


Téléchargement(s)